Liens Sel

L’esprit de la Route des Stages c’est la transmission de savoirs et de savoir-faire, de passions, d’apprentissages de techniques, de redécouverte des métiers anciens ou peu connus. Sans pour autant laisser de côté les demandes de services ou d’objets rares que vous n’avez pas pu échanger dans vos SELs ou Intersels. L'adhésion est gratuite !

La Route des SEL est une association qui a pour but de favoriser les rencontres entre adhérents des SEL en utilisant leurs possibilités d’hébergement, dans toute la France et même dans le monde entier.

L'annuaire des Sel est un site qui recense et cartographie les Sel de France. Il vise à maintenir cette liste la plus à jour possible. C'est un précieux outil.

  • Le documentaire vidéo sur le début des SEL en France sur le site de l'INA - Institut National de l'Audiovisuel
  • Dominique Doré, membre des SELs Ile-de-France : 20 ans d'expérience des SELs en France vidéo

Autres liens intéressants

  • La double face de la monnaie Documentaire Explicite sur la monnaie, son fonctionnement et les solutions potentielles telles que les monnaies complémentaires ou S.E.L.
  • Les crises financières se succèdent, la répartition des richesses n'a jamais été aussi inégalitaire qu'aujourd'hui, les politiques sont plus que jamais au service de la finance, etc. Alors que la question d'une réforme du système marchand semble inévitable, pourquoi ne pas envisager de se diriger en douceur vers une société non marchande ? Intervenant : Valentin Radlo : Conférence - Une société non marchande
  • « Un revenu, c'est comme l'air sous les ailes de l'oiseau ! ». C'est ainsi que commence le film. Est-ce que ce revenu devrait être inconditionnel pour chacun ? Est-ce possible, un droit civique économique ? Le film est captivant, il fait réfléchir, il touche et met le doigt sur ce qui est raisonnable. Il permet de voir la situation de la société et le devoir de l'argent sous un jour nouveau.
  • Le tout gratuit : est-ce possible ? - Tout Compte Fait : Ils ont choisi un mode de vie alternatif : celui du don. Il s’agit d’un mode de vie avec moins de déchets et une meilleure utilisation des ressources. « Gratuivores » ou « freeganistes », ils consomment différemment, échangent des objets et luttent contre le gaspillage alimentaire.